Heberger ses sites Web en liberté : partie 2, les sites préfabriqués CMS (WordPress, …)

Cette partie 2 suppose que vous avez fait les précédentes étapes :

Vous avez un VPS loué en ligne.
Vous avez installé PHP, Tomcat, vous avez géré le pare-feu.
Un lien symbolique vers le dossier webapps de Tomcat a été crée dans la racine du disque du VPS en /webapps
Si ce n’est pas le cas, lisez la partie 1.

WordPress hébergé sur une base de données SQLITE
Agissez en tant qu’utilisateur Root et Rendez-vous dans votre dossier webapps de Tomcat. Pour moi la commande est la suivante, parce qu’il y a un alias, pour vous, le nom de dossier pourra être différent.

cd /opt/tomcat/latest/webapps

Effacez le site de base par défaut de Tomcat, celui où apparaît un chat sur fond vert et blanc. Evitez les trop longues confirmations avec le prefixe « yes | »

yes | rm –r ROOT

Créez un dossier temporaire où y extraire les fichiers, et rendez-vous dedans.

mkdir tmp

cd tmp

Récuperez les programmes nécessaires (PHP pour Tomcat, WordPress, base de données Sqlite, et dezippez :

wget https://pilotfiber.dl.sourceforge.net/project/php-java-bridge/Binary%20package/php-java-bridge_6.2.1/JavaBridgeTemplate621.war –no-check-certificate

wget https://fr.wordpress.org/latest-fr_FR.zip

wget https://downloads.wordpress.org/plugin/sqlite-integration.1.8.1.zip

unzip lates*

unzip sqlite-int*

Installez la machine PHP sur la base de votre serveur http, et contrôlez-en le décompressage automatique :

mv JavaBridgeTemplate621.war ROOT.war

mv ROOT.war ..

ls ..

Remplacez la majeure partie de ce programme par WordPress et intégrez la base de données SQLite :

mv wordpress/* ../ROOT

mkdir ../ROOT/wp-content/plugins/sqlite-integration

mv sqlite-integration/* ../ROOT/wp-content/plugins/sqlite-integration

cd ../ROOT

mv wp-content/plugins/sqlite-integration/db.php wp-content/

ls wp-content

mv wp-config-sample.php wp-config.php

Autorisez tomcat à avoir le contrôle de tout ce que vous avez installé :
sudo chown -R tomcat: /opt/tomcat

Voilà ! Installez WordPress immédiatement à partir de l’adresse de votre site Web http://….
Pour l’instant… ça marche !

Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *